Au collège, j’avais un camarade de classe qui s’appelait Cédric. Même si les autres se moquaient un peu de lui, il n’avait pas trop l’air d’en souffrir ; on aurait dit que ça lui passait au-dessus de la tête. Et puis, quand je suis entrée au lycée, j’ai appris par ma meilleure amie que Cédric s’était…